Accueil Monde

Tensions Etats-Unis - Iran: Trump adopte la même méthode qu’avec la Corée du Nord

L’Iran a averti vendredi qu’il défendrait son territoire contre toute attaque des États-Unis suite aux annonces du « New York Times » de frappes américaines annulées. Les explications de Vincent Eiffling, spécialiste de l’Iran à l’UCLouvain.

Article réservé aux abonnés
Cheffe adjointe au service Monde Temps de lecture: 5 min

Alors que le face-à-face entre les deux pays ennemis – l’Iran et les États-Unis – fait craindre un embrasement, le New York Times a affirmé ce vendredi que Donald Trump avait initialement approuvé des frappes de représailles contre « une poignée de cibles iraniennes, comme des radars et des batteries de missiles ». « La première phase de l’opération avait commencé lorsqu’elle a été annulée », ajoute le journal en citant un haut responsable du gouvernement. « Les avions étaient en l’air et les navires en position mais n’avaient encore tiré aucun missile quand l’ordre d’arrêter est tombé. » Pour rappel, l’Iran a abattu ce jeudi un drone américain qui a violé selon lui son espace aérien. Les États-Unis affirment eux qu’il a été abattu dans l’espace aérien international.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Analyse La migration revient hanter le «partenariat» entre l’Europe et l’Afrique

Europe et Afrique se mettent à table pour recalibrer leurs relations. Les Européens sont concurrencés par d’autres acteurs sur le continent africain. Lequel reste leur priorité. Avec le défi migratoire en tête des préoccupations. Mais aussi le covid, la sécurité, les enjeux socio-économiques. Agenda chargé pour la deuxième réunion ministérielle Union européenne – Union africaine, ce mardi à Kigali.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs