Accueil Économie Entreprises

Les «petits porteurs» de Nyrstar dénoncent un hold-up

Le géant belge du zinc est en passe d’être liquidé via un plan de sauvetage concocté par son actionnaire de contrôle Trafigura. Les « petits porteurs » soupçonnent Trafigura d’avoir mis Nyrstar en coupe réglée.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 4 min

En octobre 2007, lors de l’introduction en Bourse de Nyrstar, ses deux géniteurs – les groupes belge Umicore et australien Zinifex – vantaient la naissance d’un géant mondial du raffinage du zinc.

La société venait tout juste d’être créée, via la mise en commun d’une activité dont les deux groupes avaient décidé de sortir, Zinifex pour se recentrer sur les mines, et Umicore pour se spécialiser dans les technologies des matériaux.

La vie n’allait cependant pas être un long fleuve tranquille pour Nyrstar, qui, actif dans une activité cyclique, était rapidement rattrapé par la Grande récession – et dont l’action ne flirterait plus jamais avec son cours d’introduction.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Entreprises

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs