Accueil Sports

Philippe Godin: «Pour défendre le football amateur»

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Son parcours. Philippe Godin (53 ans) est avocat à Herstal. Son père était président de l’AS Herstal et lui-même a été, avec d’autres, à l’origine de la fusion de l’ASH avec Molize, en 2009, pour former le FC Herstal (D3 amateurs), dont il est l’un des dirigeants. Membre du Comité Exécutif de l’Union belge depuis deux ans, il a été vice-procureur fédéral de 2000 à 2015, aux côtés de René Verstringhe puis de Marc Rubens, et président de la Commission Nationale d’Etudes (qui avalise ou pas les changements de règlements) de 2015 à 2018.

Sa candidature. « Ce sont les représentants de l’ACFF qui m’ont demandé de me présenter, tout en m’apportant leur soutien unanime (NDLR : 7 voix). Je ne pouvais évidemment qu’accepter, pour défendre les intérêts du monde amateur, qui représente 98 % du football. »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Sports

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs