Accueil Sports Football Diables rouges

Euro Espoirs: l’Italie n’a pas oublié Johan Walem

Les Espoirs affrontent le pays hôte de l’Euro U21 ce samedi, à Reggio Emilia. Pour leur coach, dont la carrière de joueur et d’entraîneur a fortement été marquée par ses passages en Italie, le rendez-vous revêt une importance particulière.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Celui qui a grandi à Ecaussinnes, dans le Hainaut, n’est plus totalement belge. Depuis longtemps déjà, l’Italie coule dans ses veines. Il y compte beaucoup d’amis et manie d’ailleurs avec perfection la langue de Dante. « Mais je n’ai reçu aucun coup de fil depuis que je suis ici, tout simplement car mon téléphone est coupé et que les gens savent que ce n’est pas le moment de me déranger ! (rires) »

Johan Walem a vu sa carrière et sa vie prendre un virage à 180 degrés en juillet 1997, lorsqu’il a décidé de quitter Anderlecht pour tenter sa chance en Serie A. L’Udinese l’a accueilli, et alors qu’il n’avait que 25 ans, ce club l’a transformé plus que n’importe quel autre. « Je pourrais parler de l’Udinese pendant des heures ! », assure celui qui s’y faisait surnommer « Il Geometro ».

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Diables rouges

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs