L’un des meurtriers de Kitty Van Nieuwenhuysen a été libéré

Les parents de Kitty van Nieuwenhuysen en 2011
Les parents de Kitty van Nieuwenhuysen en 2011 - Belga

Nourredine Cheikhni, l’un des meurtriers de la policière Kitty Van Nieuwenhuysen, s’est vu retirer son bracelet électronique, comme l’a décidé vendredi le tribunal d’application des peines de Liège. C’est ce que révèle Het Nieuwsblad.

L’homme de 41 ans avait été condamné à 30 ans de prison pour le home-jacking avec circonstance aggravante de meurtre sur la policière Kitty Van Nieuwenhuysen en 2007. Il avait été placé sous surveillance électronique en septembre 2018, après avoir passé 10 ans en détention. Il est le premier des trois condamnés à être libéré.

Nourredine Cheikhni doit néanmoins répondre à une série de conditions. Il ne peut pas être en contact avec ses victimes. Cette semaine, un incident s’est produit en prison, lorsqu’il s’est retrouvé nez à nez avec l’une d’elles, selon Het Nieuwsblad.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous