Accueil Belgique Politique

Coalition wallonne: «Le CDH doit travailler avec Ecolo et renoncer à l’opposition», estime Benoît Drèze

L’ex-député Benoît Drèze est le premier humaniste à publiquement remettre en cause la décision de sa formation de choisir l’opposition.

Temps de lecture: 2 min

L’ex-député Benoît Drèze estime que son parti, le CDH, doit renoncer à l’opposition et s’engager dans une majorité « à trois avec Ecolo », déclare-t-il samedi dans les colonnes de la Dernière Heure.

Benoît Drèze dit sortir du bois aujourd’hui en raison de l’évolution de la position d’Ecolo ces derniers jours. « Ils ont décidé de faire équipe avec le PS et sont dans une impasse. »

Il aurait exprimé son désaccord avec le choix de Maxime Prévot lors d’un bureau de parti le 5 juin, sans se faire entendre. « Entre-temps, j’ai beaucoup discuté avec des militants, à Liège : une grande partie me soutient », dit-il.

Le Liégeois de 61 ans, qui affirme d’ailleurs avoir voté pour les écologistes dans sa jeunesse, voit dans la lutte contre le réchauffement climatique et pour la biodiversité des « enjeux primordiaux ». « Si le CDH a l’opportunité d’être dans une majorité à trois avec Ecolo, il faut y aller ! »

Il demande qu’un congrès national du CDH soit organisé pour que les militants décident librement de la participation au pouvoir après un débat contradictoire. La décision prise par le bureau de parti va au-delà de ses prérogatives, selon les statuts du CDH, invoque M. Drèze.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

8 Commentaires

  • Posté par Pelgrims Alain, lundi 24 juin 2019, 8:27

    mr. Drèze a raison, c'est une question de bon sens et de responsabilité politiques e éviter de se mettre des bâtons dans les roues des le départ; une majorité parlementaire est nécessaire pour avancer et prendre des décisions urgentes dans le social, l'économique et écologique.

  • Posté par Lacroix André, dimanche 23 juin 2019, 14:08

    Puisse Monsieur Drèze être rejoint par quelques personnalités intelligentes du CDH ! Où sont celles et ceux qui n'ont toujours pas digéré le virage serré à droite et la trahison de Monsieur Lutgen , il y a deux ans ? Si le CDH veut fuir toute responsabilité , qu'il disparaisse du paysage politique . Ou alors qu'il se définisse une fois pour toutes comme un parti de droite , replié sur des conceptions étroites et rétrogrades , adversaire de toute innovation , de la moindre audace en politique .

  • Posté par Lambaerts Philippe, samedi 22 juin 2019, 16:21

    Le MR , le complice des appétits flamigants, l' affabulateur dans sa campagne contre les écolos, le taxateur du petit gagne-pain, serait plus déforcé si le CDH jouerait la carte du PS et d'Ecolo. Le CDH doit rejoindre Ecolo et le PS. C'est une question de bon sens.

  • Posté par Blaise Jean-pol , samedi 22 juin 2019, 11:21

    Vous avez raison Monsieur Lequeu. Reste à savoir si l'intérêt d'un parti prime sur l'intérêt de la région!

  • Posté par GODFROID Thierry, samedi 22 juin 2019, 9:47

    Pas étonnant : Drèze fait partie de la micro-frange très, très à gauche du CDH ...

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une