Hainaut: un ULM s’écrase à proximité d’un aéroclub et fait 2 morts

Photo d’illustration
Photo d’illustration

Deux personnes ont trouvé la mort samedi après-midi dans l’accident d’un ULM survenu près de l’aéroclub de Buzet, dans l’entité de Pont-à-Celles (province de Hainaut), a indiqué à Belga Pascal Tavier, bourgmestre de la commune, confirmant une information de plusieurs médias.

L’aéroclub de Buzet a confirmé à RTL Info qu’un «avion de tourisme s’est crashé, pour une raison encore inconnue, dans un champ, à 900 mètres de la piste d’atterrissage. Cet ULM ne vient pas de notre aérodrome», a-t-on précisé de même source.

Le petit appareil provenait de l’aérodrome de Maillen, à Assesse (province de Namur), a précisé M. Tavier à Belga.

«Les deux occupants ont prévenu l’aérodrome de Buzet qu’ils souhaitaient atterrir, sans faire part d’une quelconque urgence», a-t-il ajouté. Tous deux sont décédés dans le crash, qui s’est produit aux alentours de 13h30. «A l’arrivée des secours, les deux personnes étaient déjà décédées», a encore dit le bourgmestre. L’identité des victimes n’a pas été révélée.

L’aéroclub devait fournir des précisions plus tard dans l’après-midi.

Sur le même sujet
Accidentprovince de Hainaut
 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. BELGIUM-POLITICS-GOVERNMENT-ROYALS-G59FB9OEQ.1

    Coalition fédérale: PS et N-VA ne se rapprochent pas mais ne se quittent plus

  2. Sophie Dutordoir, CEO de la SNCB, et son homologue autrichien Andreas Mattha ont célébré ce lundi l’arrivée du premier train de nuit reliant Vienne et Bruxelles.

    Retour des trains de nuit en Belgique: une solution du passé pour l’avenir ?

  3. «
Le Mercosur vend l’Amazone
», dénonçaient des opposants à l’accord lors d’une manifestation devant l’ambassade du Brésil en Belgique en août dernier.

    Unanimité wallonne contre le traité Mercosur

La chronique
  • Négociations fédérales: le citoyen a besoin d’honnêteté intellectuelle, pas de mépris

    Le PS et la N-VA sont depuis quelques jours en réunion ininterrompue. Les frères ennemis ne se quitteraient plus et on est en droit d’espérer que cette fois c’est la bonne et qu’après huit mois, on aura droit à de l’honnêteté intellectuelle de part et d’autre, permettant de donner une fois pour toutes une réponse à la question de leur (im)possible route commune au gouvernement.

    Paul Magnette, président du PS, a (re)dressé la liste du programme que les socialistes souhaitent et sur lequel ils ont...

    Lire la suite