Heptathlon de Talence: Nafissatou Thiam, d’un record à l’autre?

Heptathlon de Talence: Nafissatou Thiam, d’un record à l’autre?
Belga image

Nafissatou Thiam ne savait pas trop à quoi s’attendre en débarquant à Talence. Aujourd’hui, elle sait ! La championne olympique, du monde et d’Europe est en train de réussir un heptathlon extraordinaire dans la banlieue de Bordeaux où, après quatre épreuves sur sept, elle occupe largement la tête avec 4.133 points. Un total largement supérieur à celui qui était le sien au même moment lors de l’établissement de son record personnel, en 2017, à Götzis, où elle avait terminé avec 7.013 pts, se hissant au troisième rang de la hiérarchie mondiale de la discipline derrière l’Américaine Jackie Joyner-Kersee (7.291 pts) et la Suédoise Carolina Klüft (7.032 pts)

À ce stade de la compétition, après avoir amélioré son record personnel (en plein air) au poids en réussissant un jet à 15,41 m et surtout fait beaucoup mieux que les 14,51 m lors de son record de Götzis, Thiam possède, en effet, 77 points d’avance sur son meilleur total. Comme elle n’en comptait que 19 de retard sur le record d’Europe de Klüft, il n’est pas présomptueux de dire que la Belge est peut-être également en train de virtuellement s’emparer de celui-ci !

Dommage, simplement, que sa série du 200 m, qu’elle a remportée en 24.55, se soit disputée avec un gros vent défavorable de 2,4 m/s. Sans cela, elle naviguerait sans doute sur des flots bien plus élevés.

Sa victoire au poids est survenue peu de temps après « le » gros exploit de sa journée et celle du Décastar, celui qui l’a vue franchir 2,02 m en hauteur. Comme dans un véritable rêve, la Namuroise, qui n’a entamé son concours qu’à 1,84 m alors que toutes ses rivales, sauf une, avaient déjà été éliminées, a aligné les barres comme les perles.

Toujours à son premier essai, elle a ainsi réussi en l’espace d’une vingtaine de minutes à passer successivement 1,84 m, 1,87 m, 1,90 m, 1,93 m, 1,96 m et 1,99 m avant de monter à 2,02 m, soit un centimètre plus haut que son précédent record personnel établi l’an dernier à Götzis, ce qui lui a également permis d’améliorer son propre record du monde dans le cadre d’un heptathlon. Un concours d’une incroyable limpidité, dans lequel elle était « dans la zone », et que ses trois derniers essais tentés et manqués à 2,05 m – ce qui lui aurait permis d’égaler le record de Belgique de Tia Hellebaut ! – n’ont évidemment pas gâché.

Il est à noter que dans cette discipline, seule la Russe Mariya Lasitskene, la championne du monde et d’Europe en titre de la spécialité, qui a franchi 2,06 m la semaine dernière à Ostrava, a été plus haut qu’elle cette saison. Et dire que la Namuroise s’était déchiré le mollet en janvier…

Cette incroyable performance avait été précédée d’un bon chrono de 13.49 (-0,8 m/s) sur 100 m haies lors de la première épreuve de la journée qu’elle n’avait jamais osé imaginer aussi belle !

Van der Plaetsen bien placé

Côté masculin, dans un décathlon mené par le Canadien Pierce Lepage avec 2.788 pts après le 100 m, la longueur et le poids et où le recordman du monde Kevin Mayer a choisi de ne pas disputer les deux dernières épreuves de la première journée – la hauteur et le 400 m – Thomas Van der Plaetsen occupe la 5e place avec un total de 2.414 pts, à 24 pts de son record personnel. Le Flandrien a réussi successivement 11.35 (+ 0,1 m/s) sur 100 m, 7,50 m en longueur et 13,45 m au poids. Benjamin Hougardy, le deuxième Belge de l’épreuve, est actuellement 9e avec 2.331 pts (11.13 sur 100 m, 7,12 m en longueur, 12,83 m au poids).

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Elaborer des vaccins et des traitements prend du temps. Dans l’urgence, les chercheurs testent des molécules efficaces contre d’autres virus.

    Comment un laboratoire belge traque le coronavirus

  2. Kim en balade, samedi matin, sur la plage du célèbre Burj Al Arab, l’hôtel aux... 7 étoiles. @News

    Tous les regards sur Kim Clijsters à Dubaï

  3. Tristan Moreau et Nathalie Van Tongelen, au coeur du nouveau spectacle, «
Studio 100 part en live
». © Mathieu Golinvaux

    Studio 100 sort de l’écran pour un nouveau show musical

La chronique
  • Lettre ouverte au Roi: le temps est venu d’être créatif

    Saisissant la perche tendue récemment par David Van Reybrouck, je prends la plume. Le Roi et moi, nous avons un intérêt commun dans le dénouement de la crise politique actuelle. Que serait un Roi sans son royaume ? Que serait une constitutionnaliste sans sa Constitution ? En cas d’éclatement du pays, que deviendront le Roi, sa famille, ses palais et ses yachts ? En tant que constitutionnaliste, que ferai-je de ce know-how constitutionnel local inédit sur BHV, les matières personnalisables et l’autonomie constitutive ? Pas de doute : les constitutionnalistes belges et la famille royale feront le désespoir des bureaux de placement professionnel. De manière à la fois intéressée et désintéressée, je glisse donc au Roi quelques petites recettes.

    Ceci n’est pas une pipe...

    Lire la suite

  • Négociations fédérales: un conseil d’ami, n’essayez plus N-VA et PS

    Mais franchement, qui est surpris ? Koen Geens était bien culotté ce vendredi soir de rejeter la responsabilité de l’échec de sa mission sur Paul Magnette et le PS. Il fallait être Hibernatus ou moine ces derniers mois pour ne pas avoir compris que le PS ne monterait pas dans un gouvernement avec la N-VA. Certains observateurs s’en gaussaient vendredi matin : il n’y avait dans l’interview de Paul Magnette au Soir qu’une confirmation du « jamais avec la N-VA » tant de fois prononcé....

    Lire la suite