Accueil Société Régions Namur-Luxembourg

Wallonie: l’écopâturage revient grâce aux moutons d’Ouessant

Deux Gembloutoises s’adressent aux entreprises et leur proposent de faire confiance à la plus petite race ovine du monde pour faire le travail des tondeuses.

Article réservé aux abonnés
Journaliste de la cellule wallonne Temps de lecture: 4 min

Les moutons se reposent sous l’arbre, accablés par la chaleur. Il faut toute l’astuce de Céline Ernst pour les faire bouger de là. Aussitôt, c’est comme un jeu de dames qui se joue devant le bac contenant un peu de compléments de nourriture. Deux moutons noirs, un mouton blanc… Chacune avance pour présenter leur plus beau profil pour la photo. Elles ont pour joli nom Oufti, Auguste, Naïa ou Chadina. Leur vocation ? Servir de tondeuses naturelles. A raison de deux bêtes par vingt-cinq ares, la solution est autant économique qu’écologique. D’où le nom d’ailleurs de l’activité lancée par deux Gembloutoises : Sheep Solution, avec un joli jeu de mot puisque le mouton en anglais peut aussi se prononcer cheap, de manière à sous-entendre que la solution est bon marché.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Mory Gérard, dimanche 23 juin 2019, 22:35

    Les bestioles de la photo ont certes des robes blanches ou noires... mais ne serait-ce pas plutôt des chèvres?

Aussi en Namur-Luxembourg

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs