Accueil Monde Union européenne

Lettre d’Europe: les Européens se tirent une balle dans le pied

La Commission européenne a décidé de repousser à 2025 le processus d’adhésion des six pays des Balkans occidentaux (Serbie, Montenegro, Macédoine, Albanie, Kosovo, Bosnie-Herzégovine). C’est se priver d’un outil de stabilisation dans la région.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 5 min

La saison littéraire, c’est déjà maintenant. En tout cas, du côté de l’Union européenne. Coup sur coup, cette semaine, les Européens ont accouché de deux textes. A défaut de se hausser au rang des canons littéraires, ces écrits reflètent l’état préoccupant du monde – dans lequel l’UE n’a pas (encore ?) définitivement renoncé à imprimer sa marque. En tout cas, à sauver son incomparable « way of life ».

Au sommet, ce jeudi soir, les 28 ont adopté un plan quinquennal, qui échafaude le « nouvel Agenda stratégique » de l’UE. Et au début de la semaine, le paquebot diplomatique de l’UE ; le Service pour l’Action extérieure, dirigé par l’Italienne Federica Mogherini, soumettait une « brique » : une mise à jour charpentée de la « Stratégie globale » de l’UE, adoptée trois ans plus tôt… 48 heures après le fâcheux référendum sur le Brexit.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Union Européenne

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs