Vague de chaleur: où se baigner en plein air en Wallonie et à Bruxelles? (carte interactive)

Les baigneurs pourront tester les eaux du Lac du Bois de la Cambre cet été
Les baigneurs pourront tester les eaux du Lac du Bois de la Cambre cet été - Photo News

Il va faire chaud cette dernière semaine de juin : jusqu’à 40 degrés sont attendus mardi et mercredi, selon les prévisions météo. Un temps à se mettre à l’eau !

Vingt-et-un sites officiels de baignade en plein air sont ouverts au public depuis le 15 juin en Wallonie. Quatre zones restent par contre fermées pour cause de réhabilitation et d’aménagement, tandis que huit sont interdites en raison de la qualité insuffisante de l’eau. Il s’agit de l’Amblève à Coo, le lac de Neufchâteau, la Semois à Bouillon (pont de la Poulie), l’Ourthe à Hotton, l’Ourthe à Noiseux, la Lesse à Pont-à-Lesse, la Lesse à Hulsonniaux et la Lesse à Houyet.

Depuis plusieurs années, une amélioration constante de la qualité des zones de baignade en Wallonie est observée, relève Carlo Di Antonio. Les eaux de baignade de qualité excellente sont ainsi plus nombreuses (une quinzaine, contre 9 en 2010). Le constat est identique pour celles de qualité au moins suffisante (20 en 2010, contre 25 depuis 2015). « Sur les 25 sites de qualité au moins suffisante, le taux de conformité des analyses est de 96 % en 2018 (contre 56 % en 2010) ».

A Bruxelles, l’organisation Pool is Cool va proposer cet été trois explorations balnéaires des étangs de la capitale. Ces tests de nage en plein air se dérouleront en juillet et en août. Les 19 et 20 juillet, les baigneurs pourront tester les eaux de l’étang de la Pède à Anderlech. Les 27 et 28 juillet, ils testeront le Lac du Bois de la Cambre (Bruxelles) et l’étang des Pêcheries Royales à Watermael-Boitsfort, les 3 et 4 août. Pool is Cool invite chacun à venir tester ces étangs tant pour l’entraînement de natation que la baignade de plaisir.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous