Accueil Monde Afrique

Grand format – La jeunesse algérienne ne lâche rien

Quatre mois après le début de la contestation, la mobilisation contre le régime ne faiblit pas. Et les jeunes sont à la pointe des revendications populaires.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 6 min

Après le ramadan les manifestants sont revenus en force », lance Nesrine Ali Ahmad, 23 ans, étudiante en cinquième année de médecine à Alger. Impossible de donner un nombre précis de manifestants, mais depuis le 22 février dernier, les rues ne désemplissent pas. Les Algériens défilent chaque vendredi dans toutes les villes du pays. En plus de cette procession, certains corps de la société comme les médecins, les avocats ou les étudiants organisent leurs propres rassemblements durant la semaine et des mobilisations spontanées éclatent un peu partout.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Afrique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs