Tensions dans le Golfe: les sanctions visant l’Iran pourraient durer «des années», assure Donald Trump

Les tensions ne cessent de grimper entre les Etats-Unis et l’Iran.
Les tensions ne cessent de grimper entre les Etats-Unis et l’Iran. - AFP

Le président américain Donald Trump a signé lundi un décret imposant, selon lui, des sanctions «dures» visant le Guide suprême iranien, l’ayatollah Ali Khamenei. Selon M. Trump, ces nouvelles sanctions font suite à «une série de comportements agressifs de la part du régime iranien au cours des semaines écoulées, dont la destruction d’un drone américain».

«Nous continuerons à faire monter la pression sur Téhéran», a affirmé M. Trump depuis le Bureau ovale, assurant que les sanctions pourraient rester en place pendant «des années».

L’Iran menace les Etats-Unis de conséquences dévastatrices en cas d’attaque

«Les sanctions contenues dans ce décret empêcheront le Guide suprême, son équipe et d’autres qui lui sont étroitement liés d’avoir accès à des ressources financières essentielles», a précisé M. Trump.

«Les actifs de l’ayatollah Khamenei et de son équipe ne seront pas épargnés par les sanctions», a-t-il martelé.

Trump a autorisé des frappes en Iran avant de se rétracter: des sites militaires étaient visés

« Nous continuerons à faire monter la pression sur Téhéran », a affirmé M. Trump depuis le Bureau ovale, assurant que les sanctions pourraient rester en place pendant « des années ».

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
  • Pour Trump, Twitter et Facebook représentent un combat très personnel.

    Par Christina Brause et Clemens Wergin («Die Welt»)

    Lena

    Le combat mondial pour la domination d’internet

  • Joe Biden et Kamal Harris, un tandem masqué pour les démocrates.

    Par Kessava Packiry

    USA

    Présidentielle aux Etats-Unis: des conventions à l’ombre du coronavirus

  • TRUMPGOLF

    Trump, ou comment diriger un pays depuis son club de golf

 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous