Accueil Monde Europe

Allemagne: les sociaux-démocrates en quête d’un duo pour freiner la descente aux enfers

Après la démission de leur présidente Andrea Nahles, les sociaux-démocrates éliront non plus un mais deux dirigeants. Désignés lors du prochain congrès national de décembre, ceux-ci auront la lourde tâche de décider de l’avenir du parti au sein de la coalition gouvernementale.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Trois semaines après la démission de sa présidente Andrea Nahles suite à la débâcle du parti aux élections européennes, le SPD part à la recherche d’un successeur. Ou plutôt de deux car désormais, les sociaux-démocrates seront dirigés par un duo, si possible un homme et une femme. « Le SPD a besoin de beaucoup de force pour sortir de la crise, c’est pourquoi nous voulons partager cette responsabilité entre deux personnes », a justifié Malu Dreyer, ministre-présidente de Rhénanie-Palatinat et actuellement l’une des trois présidents par intérim. Les candidats pourront se faire connaître entre le 1er juillet et le 1er septembre. Après le vote des 440.000 adhérents, la nouvelle équipe sera désignée lors du congrès fédéral, qui se déroulera du 6 au 8 décembre à Berlin.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Europe

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs