Accusé de viol, Trump se défend: «Ce n’est pas mon genre de femme»

Donald Trump
Donald Trump - Photo News

Accusé par une éditorialiste de l’avoir violée à New York dans les années 1990, Donald Trump s’est défendu lundi dans un entretien au site politique américain The Hill : « Ce n’est pas mon genre de femme. »

« Je vais le dire avec grand respect. Premièrement, ce n’est pas mon genre de femme. Deuxièmement, ce n’est jamais arrivé. Ce n’est jamais arrivé, OK ? », a déclaré le président américain.

Aujourd’hui âgée de 75 ans, E. Jean Carroll, éditorialiste renommée de la version américaine du magazine « Elle », affirme avoir été violée par le magnat de l’immobilier en 1995 ou 1996 dans une cabine d’essayage d’un magasin de luxe new-yorkais.

« Un mensonge complet », a insisté lundi M. Trump. « Je ne sais rien de cette femme. C’est une chose terrible que des gens puissent proférer de telles accusations ».

« Je n’ai jamais rencontré cette personne de ma vie », avait-il réagi vendredi dans une déclaration écrite après la publication du témoignage d’E. Jean Carroll dans le magazine « New York ».

L’éditorialiste évoque également son agression présumée dans un ouvrage autobiographique, « What Do We Need Men For ? A Modest Proposal » (Pourquoi avons-nous besoin des hommes ? Une proposition modeste).

« Elle essaye de vendre un nouveau livre. Cela devrait vous faire comprendre quelles sont ses motivations », a dénoncé le milliardaire républicain. « Cela devrait être vendu au rayon fiction. »

E. Jean Carroll est au moins la seizième femme accusant Donald Trump d’agression sexuelle avant son élection à la présidence. Des accusations qu’il a toujours niées.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. d-20191116-3X8C8U 2019-11-14 04:03:00

    Dérapages indivuels ou violences d’Etat? La police française est sur le gril

  2. Le décollage de l’Airblors d’un des tests sans intervention humaine effectués à Toulouse.

    Airbus réussit à faire décoller un avion en pilotage automatique

  3. pavlopetri-rue

    Sous la mer Ionienne, Pavlopetri la Mycénienne est menacée par l’homme

La chronique
  • Harry et Meghan, les papes et Vincent Kompany: les gagnants et les perdants de la semaine

    Les gagnants

    Harry et Meghan

    Une grand-mère comme Elizabeth, tout le monde en rêve ! Le conseil de famille convoqué en urgence et à huis clos dans un château de la famille royale devait tourner à la curée pour Harry et Meghan, les princes rebelles. Eh bien, nenni, comme on ne dit pas au Royaume-Uni : la Reine s’est montrée très large d’esprit et en définitive bien de son temps. De ce que l’on en sait en tout cas, et on ne sait pas forcément tout.

    Les congrès politiques

    Avez-vous vu ça ? Samedi dernier à Namur, les petites mains du CDH ont ajouté des chaises dans tous les coins disponibles pour permettre aux militants d’écouter Maxime Prévot à l’aise. Et le lendemain à Wavre, il aurait fallu un chausse-pied pour faire rentrer les fidèles du MR dans la salle où Georges-Louis...

    Lire la suite

  • Il y a une vie en Wallonie après Nethys

    Depuis l’installation de son gouvernement en septembre dernier, la Wallonie vit au rythme du dossier Nethys et de ses satellites Moreau, Voo, Intégrale, Enodia… Ce n’est pas de sa faute : les révélations de la presse et le comportement ahurissant des acteurs du dossier ont chargé la barque du gouvernement et du parlement. Le job devait être fait, il l’a été.

    « Jamais et nulle part, je n’ai vu un dossier aussi important traité de manière aussi rapide », a dit au Soir le...

    Lire la suite