Accueil Nos grands formats historiques

Apollo 11: en vue du but

Tout s’est si bien passé jusqu’ici que la NASA envisage même d’avancer de deux ou trois heures l’instant fatidique de l’alunissage.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Article paru dans « Le Soir » du 19 juillet 1969

Tout est prêt depuis bien longtemps sous le plus haut chapiteau du monde. Il y a des millions d’années déjà que le décor est en place : quelques arpents de Lune, parmi les collines qui bordent la mer de la Tranquilité.

Mais tandis que leur voyage se déroule jusqu’ici avec la régularité sans à-coups des mécaniques bien huilées, Neil Armstrong, Edwin Aldrin et Michael Collins songent sans doute à bien d’autres choses qu’aux aspects épiques de leur mission lunaire.

Tout d’abord peut-être, à l’accélération prodigieuse que les responsables de la NASA réussirent à imprimer à la phase finale de la mise en œuvre du projet Apollo. Car il ne faudrait pas tout de même oublier qu’il y a un an d’ici aucun être humain n’avait encore volé à bord d’un vaisseau Apollo. Tout au contraire, un essai au sol avait déjà coûté la vie à trois hommes courageux.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Nos grands formats historiques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs