Rock Werchter: sérieux discount sur les tickets

Ticketswap a enregistré plus de 7.000 demandes de tickets pour Rock Werchter.
Ticketswap a enregistré plus de 7.000 demandes de tickets pour Rock Werchter. - Capture d’écran.

Le ticket pour Rock Werchter 2019 à 81 euros au lieu de 105 euros, c’est de l’arnaque ?

Pas forcément : les désistements de festivaliers ne sont pas rares (ils sont estimés en général à 10 %) et, pour autant qu’on traque les bonnes affaires sur des sites fiables, contrôlés, c’est effectivement la période des soldes ! Alors que s’ouvre ce jeudi 27 juin l’édition 2019 du festival Roch Werchter, le site néerlandais Ticketswap a revendu ces derniers jours pas moins de 5.100 tickets de seconde main à des prix parfois cassés. Il disposait encore ce mardi en fin d’après-midi de 550 tickets divers, essentiellement pour jeudi, dimanche ou le ticket « combi » valable les quatre jours. Or Ticketswap est un site valablement contrôlé, où les échanges sont à ce point sécurisés qu’ils lui ont valu le surnom de « tueur du marché noir ». Voilà donc des soldes tentants.

Car ce sont de véritables festivaliers individuels, à l’identité contrôlée, qui tentent d’y revendre leurs tickets pour des jours qui ne sont pas encore sold out… d’où la chute des prix demandés. Le ticket pour la journée de jeudi se « négociait » mardi midi à 84 euros au lieu de 105, et le prix n’était plus que de 81 euros à 17 heures. Même topo pour le billet du dimanche proposé à 89 euros au lieu de 105, alors que le billet « combo », vendu normalement 243 euros, se négociait à 216 euros.

Il n’y a pas de miracle pour les jours sold out  : Ticketswap ne disposait plus mardi d’un seul ticket pour le samedi, et les deux derniers pour vendredi étaient proposés à un prix dépassant le prix de vente initial, ce qui est en Belgique une pratique illégale. Bref, restez vigilants !

Sur le même sujet
Belgique
 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Les Reds menaient déjà au score après moins de deux minutes
!

    Ligue des champions: face à Liverpool, Genk n’a même pas fait illusion

  2. 06670710

    Brexit: Boris Johnson menace d’élections anticipées

  3. vcvcvcv

    Le nouvel Astérix : Adrénaline, une ado chez les irréductibles Gaulois

La chronique
  • CD&V: Blanche-Neige et les Sept Nains

    Le CD&V est en grand désarroi. La preuve : pour succéder à Wouter Beke, l’ancien président des démocrates-chrétiens flamands, déjà sept candidats se sont présentés. La plupart d’entre eux sont bourgmestres.

    Ce n’est pas par hasard si le CD&V est toujours le plus grand parti au niveau local, avec plus de 120 bourgmestres sur 300 communes flamandes. Quelques candidats se singularisent : il y a par exemple le président des jeunes démocrates-chrétiens, Sammy Mahdi, toujours accompagné de son chien Pamuk. Ou il y a l’unique femme parmi eux, Katrien Partyka, la bourgmestre de Tirlemont, où le CD&V est devenu en 2014, pour la première fois dans l’histoire de la ville, le plus grand parti. Ou encore, il y a l’acteur bien connu parmi les sept : Walter De Donder, bourgmestre d’Affligem, qui gagne sa vie en jouant le rôle du lutin Plop dans la série pour enfants Le Lutin Plop. Et puis, il y avait les deux candidatures annoncées, celle de Pieter De Crem et celle d’Hendrik Bogaert, bien connus et plutôt à droite, mais qui in fine se sont abstenus....

    Lire la suite

  • Patients et soignants méritent mieux que cela

    Pour les uns – les patrons – il n’y a là rien d’autre qu’une espèce de paranoïa syndicale. Pour les autres – les syndicats – l’accord du non-marchand de 2017 a valeur exclusive d’avancée sociale à l’avantage du personnel. Entre les deux camps, la ministre en affaires courantes de la Santé publique compte les coups. Elle penche même, une fois n’est pas coutume, en faveur des travailleurs, assurant qu’infirmiers, sages-femmes, kinés, logopèdes, diététiciens – « tout le personnel soignant » en fait – doivent « recevoir la...

    Lire la suite