Accueil Sports Football Football belge Anderlecht

Vincent Kompany: «Il m’était impossible de revenir si Anderlecht avait été champion»

Mardi après-midi, on a eu droit au premier « show » Vincent Kompany à Anderlecht. Le « joueur-manager » n’a éludé aucune question devant les nombreux journalistes.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 8 min

Elle était attendue. Très attendue même. Et elle est enfin arrivée. Cinq semaines après l’annonce surprise de son retour dans son club formateur, la première prise de parole de « Vince the Prince » est survenue mardi après-midi. Sous une chaleur accablante et devant un parterre de journalistes que l’on n’avait jamais vu aussi nombreux que ce soit au stade Constant Vanden Stock ou au centre d’entraînement de Neerpede, le « manager-joueur » a pris le temps de répondre aux innombrables questions. Le ton est posé. Les mots choisis. Jusque dans le détail pour un homme qui ne fait jamais rien au hasard et sans une préparation minutieuse. Entre Marc Coucke, son nouveau président, et Michael Verschueren, son nouveau directeur sportif, le Diable rouge a dévoilé sa vision pour son club de toujours et surtout pour sa double-casquette de « joueur-manager » autour de laquelle les interrogations sont nombreuses dans les esprits.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Anderlecht

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs