Des mesures concrètes contre le harcèlement sexiste lors des festivals francophones

Des mesures concrètes contre le harcèlement sexiste lors des festivals francophones
Belga

Certains festivals de musique francophones ont mis en place des mesures concrètes pour lutter contre le harcèlement sexiste, annonce mercredi l’ONG Plan International Belgique, à quelques jours de l’ouverture de la saison de ces événements festifs en Wallonie et à Bruxelles. Des campagnes de prévention et de sensibilisation seront ainsi proposés aux festivaliers, ainsi qu’un dispositif de prise en charge psycho-sociale des victimes de violences sexistes et sexuelles.

L’an dernier, Plan International Belgique avait lancé la campagne #safestival qui, via un sondage réalisé auprès des festivaliers, avait prouvé que le harcèlement sexiste (drague lourde, remarques obscènes, frottements, etc.) est un problème fréquent voire très fréquent. Le sondage révélait notamment qu’une fille sur six a déjà été victime de harcèlement au moins une fois en festival au cours des trois dernières années.

Au cours de l’été 2018, plus de 1.600 jeunes avaient alors proposé des solutions et appelé les responsables politiques et les organisateurs de festival à mettre sur pied des mesures concrètes pour mettre fin à ce phénomène.

Un budget annuel de 250.000 euros a ainsi été alloué pour financer la sensibilisation autour de cette problématique. Par exemple, un plan ’Sacha’ (safe attitude contre le harcèlement et les agressions) en milieu festif a pu être établi en 2019, grâce au soutien d’Isabelle Simonis (PS), ex-ministre francophone des Droits des femmes et de l’Égalité des chances.

En plus d’Esperanzah! l’été dernier, ce plan va dorénavant être développé dans d’autres évènements festifs comme les Solidarités, le Jyva’zik et les 24h vélos de Louvain-La-Neuve. Les festivaliers pourront trouver sur place des campagnes de prévention et de sensibilisation, ainsi qu’un dispositif de prise en charge psycho-sociale des victimes de violences sexistes et sexuelles.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Pour les étudiants, la réussite partielle est progressivement entrée dans les mœurs.

    Universités: le taux de réussite est en baisse structurelle

  2. ©News

    Les bulletins des Diables rouges face à Chypre: De Bruyne homme du match, Carrasco dans tous les bons coups

  3. BRITAIN ELECTIONS DEBATE

    Johnson-Corbyn : un dialogue de sourds

La chronique
  • Royaume-Uni: Levido et Milne, les faux frères ennemis des élections

    Par Marc Roche

    Deux personnages au visage banal, discrets jusqu’à la transparence, sans charisme, ni faconde, qui sont, dans l’ombre, les hommes clefs de l’élection législative du 12 décembre au Royaume-Uni. Et le symbole de la revanche des radicaux sur les tenants du juste milieu.

    L’Australien Isaac Levido, 35 ans, et l’Anglais Seumas Milne, 61 ans, sont les gourous électoraux respectivement de Boris Johnson et de Jeremy Corbyn. Les mécaniciens en chef de la bataille électorale détiennent beaucoup plus de puissance réelle que les membres du Cabinet ou du gouvernement fantôme. Ils ont l’accès le plus direct, le plus fréquent et le poids le plus perceptible auprès des deux principaux protagonistes du scrutin.

    Tout apparemment différencie les deux frères...

    Lire la suite

  • Colonies israéliennes: Trump s’assied sur le droit international

    Donald Trump aime créer la surprise. Lundi soir, il a cependant laissé à son fidèle secrétaire d’État Mike Pompeo le soin d’annoncer urbi et orbi que les États-Unis, soudain, changeaient d’avis sur la question des colonies israéliennes en territoires palestiniens occupés. Désormais, l’administration américaine estime que ces colonies ne sont pas, ou plus, contraires au droit international. Le tableau pourrait presque faire sourire : un milliardaire devenu président de la plus grande puissance au monde se lève un beau matin, et décide...

    Lire la suite