Accueil Société

Un Belge parti combattre en Syrie perd sa nationalité

Il est condamné à 28 ans de prison pour meurtre en Syrie.

Temps de lecture: 1 min

La cour d’appel d’Anvers a condamné ce mercredi Akim E., un homme de 26 ans parti combattre en Syrie, à 28 ans de prison pour meurtre en Syrie. Le jeune homme originaire de Vilvorde perd la nationalité belge. Il a également été mis à la disposition du tribunal de l’application des peines (TAP) pendant 15 ans.

► L’histoire d’Hakim Ellouassaki parti en Syrie en octobre 2012

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

12 Commentaires

  • Posté par Graas Thierry, mercredi 26 juin 2019, 10:30

    Cette sanction est exemplaire et devrait devenir la norme pour tous ces excités de retour dans nos démocraties qu'ils exècrent, de toute façon.

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une