Accueil Société Régions Namur-Luxembourg

Peste porcine africaine: déjà 180 km de clôtures

La pose de clôtures continue autour de la zone infectée par la maladie, pour agir de façon préventive et confiner la maladie qui n’est toujours pas éradiquée.

Article réservé aux abonnés
Journaliste de la cellule wallonne Temps de lecture: 2 min

Ces dernières semaines, le dossier « peste porcine africaine » ne fait plus beaucoup parler de lui mais la vigilance reste de mise et la lutte se poursuit jour après jour. Début juin, deux sangliers viropositifs ont encore été retrouvés dans la commune d’Etalle, là où tout a commencé à l’automne dernier. Ces deux cadavres étaient situés entre Etalle et St-Léger et vers la Croix-Rouge.

Le combat n’est donc pas encore gagné d’autant plus que le cycle de reproduction va sans aucun doute faire apparaître une volée de marcassins... d’autant plus que les estimations de sangliers présents dans la zone, données lors de l’apparition de la maladie, semblent avoir été sous-estimées vu le nombre de sangliers d’ores et déjà « captés », soit retrouvés morts ou qui ont été abattus. On en est à 3166 !

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Namur-Luxembourg

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs