Accueil Monde Europe

Pour attirer les touristes, une île norvégienne annonce mettre fin aux horloges

Une technique qui a mieux fonctionné que prévu. Ce qui était un coup marketing a émoustillé les médias du monde entier.

Temps de lecture: 2 min

Après avoir défrayé la chronique en revendiquant le droit de s’affranchir de la tyrannie du temps, une petite île norvégienne vient de remettre les pendules à l’heure : la campagne était une opération de marketing organisée avec une précision de métronome.

Située au nord du cercle polaire, Sommarøy est baignée par le « soleil de minuit » à la belle saison. L’astre solaire ne s’y couche pas pendant 69 jours entre mai et juillet, de quoi bouleverser le rythme ronronnant du quotidien. Les quelque 320 habitants ont -ou, plutôt, auraient- donc lancé une campagne visant à faire de l’île la première zone « hors temps » au monde, libérée des contraintes imposées par le dieu Chronos, en tout cas en été.

Un simple coup marketing

Exit les horaires d’ouverture traditionnels à l’école ou au travail et les montres reléguées comme des cadenas d’amour sur la rambarde du pont conduisant à Sommarøy, « l’heure » serait à la flexibilité… Insolite, l’initiative a émoustillé les médias du monde entier. Problème : il s’agissait d’un coup marketing pour attirer les touristes dans le nord de la Norvège.

À l’origine de cette opération, Innovasjon Norge s’est excusé mercredi d’avoir leurré la presse. « Nous avons choisi cette forme de campagne parce que nous savons que la publicité traditionnelle n’est plus aussi efficace », a expliqué l’organisme chargé de promouvoir la Norvège.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Europe

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une