Wimbledon: Ysaline Bonaventure se hisse au dernier tour qualificatif

Wimbledon: Ysaline Bonaventure se hisse au dernier tour qualificatif
Photo News

Ysaline Bonaventure, 24 ans, 115e joueuse mondiale, a réussi à se hisser au troisième et dernier tour qualificatif du tournoi de tennis de Wimbledon, mercredi. Bonaventure, 12e tête de série de ces qualifications, a battu la Britannique Gabriella Taylor, 21 ans, 342e à la WTA, 6-4, 7-6 (7/5) en 1 heure et 35 minutes.

Le dernier obstacle sur la route de Bonaventure vers le tableau final sera Arantxa Rus (WTA 136). La Néerlandaise, 28 ans, a battu la Géorgienne Ekaterine Gorgodze (WTA 150), 27 ans, sur un double 6-3. En cas de succès, Bonaventure disputera le tournoi du simple dames sur le gazon anglais pour la première fois de sa carrière. Elle a participé au double en 2015 et 2018, avec à chaque fois une élimination au premier tour.

Toujours mercredi, deux autres Belges tenteront de se rapprocher du tableau final. Yanina Wickmayer (WTA 148) aura face à elle la Tchèque Tereza Smitkova tandis que Greet Minnen (WTA 129) défiera la Taïwanaise En-Shuo Liang (WTA 186).

Elise Mertens (WTA 21), Alison Van Uytvanck (WTA 57) et Kirsten Flipkens (WTA 81) sont directement inscrites dans le tableau final de ce 3e tournoi du Grand Chelem de l’année.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Le duo d’informateurs, Joachoim Coens et Gerorges -Louis Bouchez, à leur arrivée chez le roi ce lundi.

    Coalition fédérale: PS et N-VA ne se rapprochent pas mais ne se quittent plus

  2. d-20191230-3Y1G9Z 2019-12-26 16:43:06

    Affaire Gabriel Matzneff: pourquoi a-t-on fait taire ceux qui se sont élevés contre l'écrivain?

  3. d-20180913-3NJ2DX 2019-11-19 19:47:41

    Le procès Deliveroo fixé pour octobre… 2021

La chronique
  • Le cas Emir Kir, l’arbre qui cache la forêt communautariste

    Nous ne sommes qu’au début des effets de l’« affaire Kir ». Sur un plan individuel d’abord, Emir Kir s’indigne de l’éviction spectaculaire dont il fait les frais et a la possibilité de faire appel.

    Sur un plan collectif, on vérifiera dans les jours qui viennent l’impact politique de cette décision courageuse de la Commission de vigilance du PS.

    Mais c’est sur un plan plus général que des questions cruciales se posent. Les socialistes ne peuvent en...

    Lire la suite