Accueil Culture Arts plastiques

Vendu à un privé, où resurgira le Judith & Holopherne du Caravage?

Mardi, le tableau retrouvé dans un grenier toulousain en 2014, a été vendu de gré à gré, deux jours avant sa mise aux enchères. On ignore l’identité de l’acquéreur.

Article réservé aux abonnés
Chef adjoint au service Culture Temps de lecture: 4 min

On risque de s’ennuyer un peu ce jeudi soir à la Halle aux grains de Toulouse, où était prévue la vente aux enchères d’un tableau attribué au Caravage, Judith décapitant Holopherne. Mardi, les organisateurs de la vente, Marc Labarbe, le commissaire-priseur toulousain, et Eric Turquin, l’expert parisien qui, le premier, a authentifié l’œuvre, annonçaient qu’un acheteur venait d’acquérir le tableau de gré à gré.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Arts plastiques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs