Philippe Gilbert, absent du Tour de France, réagit après Halle-Ingooigem: «Le départ à domicile était une motivation supplémentaire»

Philippe Gilbert, absent du Tour de France, réagit après Halle-Ingooigem: «Le départ à domicile était une motivation supplémentaire»
Photo News

Troisième sur la ligne d’arrivée de Hal-Ingooigem, Philippe Gilbert a obtenu une maigre consolation après sa non-sélection par Deceuninck-Quick Step pour le Tour de France. Déjà sollicité à ce propos mercredi matin après l’annonce de l’équipe WorldTour belge, Gilbert a une nouvelle fois réagi au terme de la course.

« Comme je l’ai dit ce matin, c’est vraiment dommage de ne pas être présent sur le Tour, je ne m’y attendais pas. Je suis déçu car le départ du Tour à domicile était une motivation supplémentaire pour moi. C’est comme ça », a déclaré Gilbert dont le contrat avec Deuceuninck-Quick Step expire en fin d’année. « Il y a d’autres beaux objectifs cette saison. Les championnats du monde me conviennent bien. Je ne veux pas parler de mon contrat. Ce ne sont pas des choses dont on parle avec les journalistes. Je veux me concentrer sur la suite de la saison », a répondu l’ancien champion du monde.

Bien placé dans le final de la course, Gilbert a évité la chute qui a déterminé l’issue de l’épreuve dans le dernier kilomètre. « Nous étions parfaitement placés. J’ai dit à Martinelli d’accélérer mais quand il est passé à l’avant il a percuté un coureur de Corendon-Circus et cela a provoqué cette chute. J’ai dû déclipser et freiner très fort pour éviter de tomber. J’étais presque à l’arrêt mais j’ai tout de même réussi à terminer troisième. »

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Rensenbrink, sourire timide et Soulier d’or 1976. @Photo News

    Avec Robbie Rensenbrink, Anderlecht dit adieu à son icône des seventies

  2. TOPSHOT-CHINA-HEALTH-VIRUS

    Coronavirus en Belgique: «Il ne faut pas céder à la panique, on est prêts»

  3. «
Je suis faite de cette féminité exubérante et révolutionnaire et de quelque chose de méditerranéen qui est plus terrien et ancestral.
»

    Monica Bellucci au «Soir»: «J’ai mis ma beauté au service du cinéma»

La chronique
  • Exclusion vs Réconciliation

    Le lieu n’est pas ici de commenter la décision de la commission de vigilance du Parti socialiste d’exclure Emir Kir. Tout au plus faut-il noter que le bourgmestre de Saint-Josse paie au prix fort le lien qu’il a conservé avec sa communauté d’origine alors que nul ne pourra contester qu’il est un député de qualité et un bourgmestre compétent, très apprécié par ses administrés, bien au-delà de sa communauté d’origine.

    Il apparaît aujourd’hui comme la victime collatérale et symbolique d’une problématique beaucoup plus large qui touche tous les partis. La tentation du double discours est récurrente. Côté cour, il y a le programme politique du parti. Côté jardin, il y a des murmures dissonants qui visent à capter un électorat en le brossant dans le sens du poil, quitte à contredire des...

    Lire la suite