Accueil Sports

Ann Wauters (38 ans): «Je veux écrire ma propre fin»

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Mais que diable fait encore la grande Dame du basket belge, à 38 ans, parmi ces jeunes Cats qui s’esclaffent comme une bande d’étudiantes à mimer les GIF qui animeront les réseaux sociaux durant l’Euro ? « C’est simple : je poursuis mon rêve ! », sourit Ann Wauters, la capitaine de la sélection qui est repassée sous le bistouri du Dr Declercq en novembre dans l’espoir d’atténuer les douleurs au genou qui l’avait cantonnée à un rôle de porteuse d’eau indigne de son statut à la Coupe du monde en septembre. « Je me suis résignée à vivre avec ces stigmates, mais je veux écrire moi-même la fin de ma carrière… l’année prochaine aux Jeux olympiques ! »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Sports

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs