Accueil Sports Football Football à l'étranger

La Coupe du monde féminine en France fait mouche

Après environ trois semaines de compétition, la Coupe du monde féminine, disputée en France, prend déjà les contours d’un franc succès populaire et qualitatif. Au niveau des audiences, on est plus loin que le succès d’estime pour les affiches diffusées.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 5 min

La Coupe du monde féminine a-t-elle la même aura, le même intérêt, le même attrait que celle des hommes ? Lancée en grande pompe le 7 juin dernier en France, la compétition a d’ores et déjà réussi à séduire des millions de supporters tricolores, qui ne manquent rien au parcours des leurs. Pour preuve, les matches des Bleues ont été suivis par près de 10 millions de téléspectateurs en moyenne sur TF1 (soit environ 44 % de parts de marché).

À l’instar des joueurs de Didier Deschamps l’été dernier, le groupe de Corinne Diacre fera tout pour « ramener la coupe à la maison », comme le refrain enivrant du rappeur Vegedream, passé à la postérité depuis lors, le laissait entendre. La ferveur populaire initiée derrière le pays hôte, c’est surtout cela qui marque le début de cette grand-messe du football mondial. Même en l’absence des Red Flames d’Ives Serneels (éliminées en barrages par la Suisse), le pari de la RTBF d’acquérir les droits du Mondial 2019 est réussi.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Football international

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs