Jeux Européens: les Belges passent à côté des médailles mercredi à Minsk

Jeux Européens: les Belges passent à côté des médailles mercredi à Minsk
Belga

Ziad El Mohor, Artuur Peters, Hermien Peters et Lize Broekx ne sont pas parvenus à apporter une sixième médaille à la délégation belge aux Jeux Européens de Minsk mercredi lors de la sixième journée de compétition.

Le boxeur belge a été battu en quarts de finale des moins de 81 kg, s’inclinant à l’unanimité des juges devant l’Azéri Loren Alfonso Dominguez. El Mohor, 23 ans, est passé à trois rounds de devenir le premier Belge à décrocher une médaille à un Euro de boxe depuis 1955.

Les deux kayaks belges engagés en finale sur le plan d’eau de Zaslavl ne sont pas parvenus à monter sur la boîte. Artuur Peters, en lice en K1 1.000 mètres, a signé le 7e temps de la finale. Pour le Limbourgeois de 22 ans, cette étape à Minsk n’était qu’un passage ludique avant d’entamer sa préparation pour les Mondiaux, décisifs en ce qui concerne la qualification pour les JO 2020.

Dans la foulée, sa sœur Hermien et Lize Broekx ont elles aussi pris la 7e place, en finale du K2 500m. Même son de cloche du côté de la paire du Neerpeltse Waterport Club, pour laquelle le périple biélorusse s’apparente au début de leur préparation en vue du rendez-vous hongrois fin août (21-25).

En badminton, la paire Lise Jaques-Flore Vandenhoucke a été battue par les Lettonnes Helina Ruutel et Kati-Kreet Marran sur le score de 2 sets à 0 (21-13, 21-14). Elles terminent leur phase de poule avec une victoire et deux défaites et sont éliminées.

Quant à Maxime Moreels, qui ne pouvait plus se qualifier après ses deux défaites initiales, il a essuyé un nouveau revers mercredi pour son ultime rencontre. Pourtant en tête dans les trois sets contre le Croate Zvonimir Durkinjak, il a dû s’incliner 2 sets 1 (26-24, 19-21, 21-18), trahi par sa gestion des points importants.

Lianne Tan (BWF 51) a récolté l’unique victoire de la journée pour les badistes du Team Belgium. Écartant facilement la Chypriote Eleni Christodoulou 2 sets à 0 (21-8, 21-18), elle s’est hissée en huitièmes de finale. Médaillée d’argent à Bakou il y a quatre ans lors des premiers Jeux Européens, elle retrouvera le terrain du Falcon Club dès jeudi après après-midi. Elle y défiera l’Ecossaise Kirsty Gilmour, 3e tête de série du tournoi et 25e mondiale.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. TOPSHOT-CHINA-HEALTH-VIRUS

    Coronavirus en Belgique: «Il ne faut pas céder à la panique, on est prêts»

  2. «
Je suis faite de cette féminité exubérante et révolutionnaire et de quelque chose de méditerranéen qui est plus terrien et ancestral.
»

    Monica Bellucci au «Soir»: «J’ai mis ma beauté au service du cinéma»

  3. Les présidents du PS et du SP.A, Paul Magnette et Conner Rousseau, ont pris part aux vœux de leurs partis et réciproquement. © Belga.

    Les familles politiques unies en apparence dans un pays désuni à l’évidence

La chronique
  • Exclusion vs Réconciliation

    Le lieu n’est pas ici de commenter la décision de la commission de vigilance du Parti socialiste d’exclure Emir Kir. Tout au plus faut-il noter que le bourgmestre de Saint-Josse paie au prix fort le lien qu’il a conservé avec sa communauté d’origine alors que nul ne pourra contester qu’il est un député de qualité et un bourgmestre compétent, très apprécié par ses administrés, bien au-delà de sa communauté d’origine.

    Il apparaît aujourd’hui comme la victime collatérale et symbolique d’une problématique beaucoup plus large qui touche tous les partis. La tentation du double discours est récurrente. Côté cour, il y a le programme politique du parti. Côté jardin, il y a des murmures dissonants qui visent à capter un électorat en le brossant dans le sens du poil, quitte à contredire des...

    Lire la suite

  • Affaire Nethys: parole de consultant, parole d’évangile?

    Quand je serai grand, je ferai consultant » : c’est le tweet d’un de nos confrères de l’Echo, qui publiait ce vendredi les sommes versées par Nethys à McKinsey ces cinq dernières années. C’est la nouvelle présidente d’Enodia, actionnaire de Nethys, la socialiste Julie Fernandez Fernandez, qui révélait les vingt millions d’euros payés au consultant entre 2014 et 2019. Un chiffre qui n’est pas définitif puisque McKinsey est à l’œuvre depuis bien plus longtemps aux côtés des ex-dirigeants liégeois. La présidente...

    Lire la suite