Mondial féminin: la Fifa ouvre une procédure disciplinaire contre le Cameroun

Mondial féminin: la Fifa ouvre une procédure disciplinaire contre le Cameroun
Reuters

La Fifa a ouvert une procédure disciplinaire à l’encontre du Cameroun après les incidents survenus lors du duel entre l’équipe africaine et l’Angleterre (0-3) dimanche en huitième de finale du mondial féminin, a-t-on appris mercredi.

La Fifa poursuit le Cameroun pour violation des règles de Fair-Play, insultes et mauvaise conduite collective.

Les joueuses camerounaises avaient réagi violemment après deux interventions du VAR dimanche et avaient même refusé pendant quelques instants de reprendre la rencontre. Certaines joueuses ont ensuite effectué des interventions dangereuses sur des joueuses adverses.

« Bien que nous soyons fiers de la participation des équipes africaines à ce tournoi, il y a des choses qui ne doivent pas se passer », a réagi Isha Johansen, responsable du football féminin au sein de la fédération africaine de football. « Ce comportement n’affecte pas seulement le football féminin en Afrique mais tout le football africain », a-t-il ajouté.

Le sélectionneur de l’Angleterre Phil Neville s’était notamment plaint du comportement des joueuses camerounaises au terme de la rencontre dimanche.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
  • @Belga

    Par Stéphane Dupuis

    Division 1A

    Mouscron: l’Excel sombre dans l’anonymat

  • Rensenbrink, sourire timide et Soulier d’or 1976. @Photo News

    Par Philippe Gerday

    Anderlecht

    Avec Robbie Rensenbrink, Anderlecht dit adieu à son icône des seventies

  • 10852206-077-GUQFCLCKP.1

    Par Benjamin Helson

    Charleroi

    SC Charleroi – KV Malines: le brouillard a eu raison des Zèbres

 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Rensenbrink, sourire timide et Soulier d’or 1976. @Photo News

    Avec Robbie Rensenbrink, Anderlecht dit adieu à son icône des seventies

  2. TOPSHOT-CHINA-HEALTH-VIRUS

    Coronavirus en Belgique: «Il ne faut pas céder à la panique, on est prêts»

  3. «
Je suis faite de cette féminité exubérante et révolutionnaire et de quelque chose de méditerranéen qui est plus terrien et ancestral.
»

    Monica Bellucci au «Soir»: «J’ai mis ma beauté au service du cinéma»

La chronique
  • Exclusion vs Réconciliation

    Le lieu n’est pas ici de commenter la décision de la commission de vigilance du Parti socialiste d’exclure Emir Kir. Tout au plus faut-il noter que le bourgmestre de Saint-Josse paie au prix fort le lien qu’il a conservé avec sa communauté d’origine alors que nul ne pourra contester qu’il est un député de qualité et un bourgmestre compétent, très apprécié par ses administrés, bien au-delà de sa communauté d’origine.

    Il apparaît aujourd’hui comme la victime collatérale et symbolique d’une problématique beaucoup plus large qui touche tous les partis. La tentation du double discours est récurrente. Côté cour, il y a le programme politique du parti. Côté jardin, il y a des murmures dissonants qui visent à capter un électorat en le brossant dans le sens du poil, quitte à contredire des...

    Lire la suite