Les démocrates s’affrontent pour la présidentielle américaine de 2020, mais pour Trump: «C’est un groupe vraiment peu enthousiasmant»

Dix candidats démocrates à la Maison Blanche ont ouvert mercredi à Miami le premier débat télévisé de la présidentielle américaine, avec en tête d’affiche la sénatrice Elizabeth Warren qui voit dans son programme progressiste la meilleure façon de battre Donald Trump en 2020.

Déjà 18 candidats démocrates à l’élection présidentielle aux Etats-Unis de 2020, un record

Les deux heures d’émission ont débuté à 21H00 (01H00 GMT mardi) dans cette grande ville de Floride, un Etat clé dans les élections américaines.

Pourfendeuse de Wall Street âgée de 70 ans, Elizabeth Warren a été la première a prendre la parole sur le thème des inégalités économiques. «Nous devons opérer des changements structurels dans notre façon de gouverner, dans notre économie et dans notre pays», a-t-elle déclaré sous les applaudissements.

Face à un nombre record de candidats, les organisateurs ont dû sélectionner vingt d’entre eux, répartis en deux soirées.

L’affiche de jeudi sera plus relevée avec les deux premiers dans les sondages --l’ancien vice-président centriste Joe Biden et le socialiste Bernie Sanders-- ainsi que deux candidats du peloton de tête, Kamala Harris et Pete Buttigieg.

Elizabeth Warren a été propulsée en troisième place des sondages par des performances publiques remarquées en ce début de campagne. Elle devance de loin les neuf autres démocrates qui l’entourent sur le plateau.

Alors qu’il vole vers le Japon pour un sommet du G20, Donald Trump a affiché son dédain pour ses rivaux potentiels, ironisant dans un tweet qu’il ne pourrait pas tout commenter en direct: «Désolé, je suis à bord d’Air Force One, en route pour sauver le monde libre!»

«C’est un groupe vraiment peu enthousiasmant», avait-il lâché plus tôt, alors qu’un sondage le donnait la semaine dernière perdant en Floride face à plusieurs démocrates engagés dans la primaire, Joe Biden en tête.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Après un premier tour de piste, Paul Magnette se dit «
un peu plus optimiste
» quant aux chances de succès de la mission que lui a confiée le Roi. © Photo News.

    Gouvernement fédéral: la méthode Magnette ramène un léger souffle d’optimisme

  2. d-20190906-3VY1PT 2019-11-05 21:25:44

    Coalition fédérale: le CDH n’exclut plus une participation

  3. Le Parti socialiste de Pedro Sánchez reste le premier, avec 120 sièges sur 350. Mais bien loin de la majorité... © AFP.

    Elections: l’Espagne toujours à la recherche d’une majorité

La chronique
  • L’Otan doit-elle suspendre son vol?

    Il y a un côté enfantin chez Emmanuel Macron, mais au sens de l’enfant du fameux conte d’Andersen qui s’écrie « Le roi est nu ! », provoquant ainsi le rire libérateur des sujets qui n’osaient pas s’avouer à eux-mêmes que leur souverain se promenait totalement à poil.

    En l’occurrence, Macron n’a pas fait rire mais, en déclarant dans une interview au magazine britannique The Economist, que l’Otan était « en état de mort cérébrale », il a dit très exactement ce que tout le monde sait, ce que tout le monde voit, mais que seul un esprit un peu enfantin pouvait oser dire. Angela Merkel a d’ailleurs trouvé la bonne expression : elle n’a pas dit que c’était faux (personne n’a vraiment dit que c’était faux !), elle a simplement fait remarquer que c’était « intempestif ». Intempestif signifiant exactement, si l’on se réfère au dictionnaire : « C’est vrai, mais ce n’est pas le moment de le dire. »...

    Lire la suite

  • Otan: le réveil de Macron, le risque de la division

    Il faut ouvrir la bouche quand on pense pouvoir exprimer clairement une opinion : c’est peu diplomatique, mais je ne suis pas un diplomate, je suis un politique. » Non, ce n’est pas là Emmanuel Macron qui parle. C’est le président sortant du Conseil européen, le Polonais Donald Tusk, qui, peu avant de tirer sa révérence, accorde au Soir un long entretien.

    ...

    Lire la suite