Accueil Sports Cyclisme

Paul Van Himst: «Eddy Merckx est un fonceur: face à un mur, il passe au travers»

Le plus grand champion cycliste de tous les temps et celui qui fut longtemps le meilleur joueur belge, avant l’avènement d’Eden Hazard, cultivent une amitié longue de plusieurs décennies.

Article réservé aux abonnés
Chef de service adjoint Sports et chef de la cellule foot Temps de lecture: 9 min

Une matinée comme une autre chez Brésor, l’entreprise de torréfaction que possède Paul Van Himst et que gèrent désormais deux de ses trois enfants, Frank et Katia. Dans la cantine du personnel, où le maître des lieux a pris l’habitude de nous recevoir en toute simplicité depuis plus d’un quart de siècle, le café y est servi dans des tasses floquées des armoiries du Sporting d’Anderlecht. Il n’est pas rare qu’un convive supplémentaire s’invite pour y déguster un petit serré. Son nom ? Eddy Merckx en personne, tellement habitué des lieux qu’il en viendrait presque à passer… inaperçu. Ce mercredi matin, pas de Cannibale à l’horizon. C’est que son ami Paul l’a prévenu : une longue interview pour Le Soir où il était persona non grata… puisqu’elle le concernait.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Cyclisme

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs