Accueil Société Régions Bruxelles

Vie nocturne à Bruxelles: «Dans une ville, les riverains ont aussi le droit de dormir»

Au-delà des règlements, chaque commune a ses méthodes pour tenter de trouver l’équilibre.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 4 min

Bruxelles se serait-elle subitement découvert une passion féroce pour ses 8 heures de sommeil par nuit, ou est-ce plutôt la fièvre de la fête qui, petit à petit, a fait monter trop haut la température dans certains quartiers animés de la capitale ? La question peut se poser alors qu’Ixelles, poumon festif de la Région, s’apprête à voir entrer en vigueur dans la nuit de vendredi à samedi son nouveau « règlement terrasses » limitant en théorie à 00h30 l’heure d’ouverture des terrasses sur son territoire communal.

► Ixelles ferme ses terrasses à minuit trente

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Bruxelles

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs