Accueil La Une Sports

La moitié des équipes sont coachées par des étrangers

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

L’influence des entraîneurs étrangers sur notre championnat a également resserré les rangs, accentué la concurrence au cœur d’un marché où jouer des coudes est devenu la norme. Ils seront huit la saison prochaine, record égalé, encore une fois, avec la saison passée et la saison 2016-2017 : Laszlo Bölöni (Antwerp), Adnan Custovic (Waasland/Beveren), Simon Davies (Anderlecht), Jess Thorup (La Gantoise), Karim Behocine (SC Charleroi), Fabien Mercadal (Cercle de Bruges), Bernd Hollerbach (Mouscron) et Kare Ingebritsen (Ostende).

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Sports

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs