Accueil Sports Football Football belge Division 1A

Un entraîneur par saison: c’est la moyenne pour un club belge

Le métier d’entraîneur de football n’a jamais été simple. À n’importe quelle époque, dans n’importe quelle partie du monde, c’est toujours lui, le premier responsable désigné d’un échec. Et souvent le dernier à être félicité en cas de succès. Cette réalité universelle s’est certainement accentuée en Belgique.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Sur les 20 dernières années, près de 300 changements d’entraîneurs ont été actés dans notre championnat, soit en cours de saison, soit durant l’été. La pression s’est même accentuée lors de la dernière décennie, qui a vu l’émergence du système des playoffs : alors que le nombre d’équipes en première division s’est réduit (de 18 à 16), la moyenne des coaches licenciés par saison est restée plus ou moins le même (15). Soit désormais pratiquement un entraîneur remercié par club ! Si les contrats d’embauche signés sont très souvent établis sur deux ans, condition minimum pour pouvoir se projeter un peu sur l’avenir en tant qu’entraîneur, ces types de mandat sont très rarement respectés.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Division 1A

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs