Accueil Opinions Éditos

A la Chambre, il ne suffira pas de cloner Patrick Dewael

Certains, par leurs attitudes, leurs silences ou leurs approbations n’en sont pas venus à considérer que l’extrême droite est un parti comme les autres. Pas lui.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

On a souvent écrit avec exagération sur les hommes providentiels. Mais, cette fois, l’Open VLD Patrick Dewael est bien l’homme qui sauve la situation et qui devient un symbole des valeurs qu’il porte et défend depuis des années.

Il y a quelque chose de très joli et de très fort quand un être humain prend ses responsabilités et est soudain suivi par une large foule qui s’en remet à lui pour en faire son bouclier.

Dérisoire et crucial

Ce qui s’est passé ce jeudi à la Chambre est à la fois dérisoire et crucial. Cela ne changera pas la face de la situation politique belge et pourtant cela la marque profondément.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

8 Commentaires

  • Posté par PAEME FREDERIC, vendredi 28 juin 2019, 13:04

    @ Vincent Patrick Je n'ose qualifier votre commentaire...

  • Posté par Coets Jean-jacques, vendredi 28 juin 2019, 14:29

    Je ne pense pas que votre commentaire soit minable mais quand même un peu mesquin et limite populiste. Il ne faut quand même pas oublier que c'est Dehousse qui est à l'origine de cette absence de hiérarchie des normes et je ne vois pas ce qui vous permet d'accuser les politiciens en général et Dewael en particulier d'être responsables cette situation et de ne rien vouloir changer. Le repli sur soi est le fait des nationalistes flamands ET des régionalistes wallons qui sont tout autant coupables et toujours très (trop) présents en Wallonie. Et n'oublions pas que ce sont des citoyens comme vous et moi qui les avons mis là où ils étaient ou sont encore. C'est nous qui leur avons donné ce pouvoir de faire de grosses conneries !

  • Posté par Coets Jean-jacques, vendredi 28 juin 2019, 9:33

    A mon sens il y a une grosse faute dans le titre "...certains n'en sont venus..." qui devrait se lire "...certains en sont venus...". Pour le reste, merci à ce Monsieur pour son intransigeance à l'heure ou la NVA envisage sérieusement de collaborer avec le VB sous prétexte que si l'accord de gouvernement est acceptable, on peut travailler avec n'importe qui... Erreur grossière faite il y a 5 ans par Charles Michel qui, sous prétexte qu'il appliquait les points négocier pas l'accord de gouvernement, acceptait de travailler avec Théo Francken. Le fait qu'il n'y ait pas de hiérarchie des normes, ou équipollence des normes, est une vielle exigence de la Wallonie qui craignait qu'un parlement fédéral à majorité flamande puisse lui imposer une législation inacceptable. Ce concept, lié au système des compétences exclusives, fait que la Belgique est déjà en soi un état confédéral...et n'avance plus pour les grands projets car le consensus est devenu impossible. Il faudrait donc trouver un système pour que l'état fédéral puisse trancher. Mais il est probablement bien trop tard...!

  • Posté par Oudaert vIVIANE, vendredi 28 juin 2019, 9:32

    C'est l'attitude qu'il aurait fallu avec la nva dés le début mais comme le cdnv l'avait pris sous son aile, tout le monde a accepté de faire semblant de croire qu'il était un parti de centre droit. La nva a beau le répéter pour bien l'enfoncer dans la tête de la population, pour moi, il a toujours été d'extrème droite.La suite des événements ne m'a pas détrompé.

  • Posté par Pelgrims Alain, vendredi 28 juin 2019, 11:50

    très juste; le CDNV et en particulier Yves Leterme ont fait le lit de la NvA à l'époque où Bart Dewever à remis dans les mains de Mr 800.000 voix un cactus naturel, piquant, non ? d'autant que ces voix d'YLT sont vite passées à BDW !

Plus de commentaires

Aussi en Éditos

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs