Accueil Monde Europe

La cheffe de la police britannique admet que l’affaire Maddie McCann pourrait ne jamais être résolue

Un média portugais avait annoncé samedi dernier que « la police était plus proche que jamais de la vérité. »

Temps de lecture: 2 min

La cheffe de la police britannique, Cressida Dick, a admis lundi que le mystère sur la disparition de la petite Madeleine McCann pourrait ne jamais être résolu, rapporte jeudi The Mirror. La commissaire du service de police métropolitain à Londres a confirmé toutefois que l’enquête se poursuivait autour de plusieurs pistes.

L’affaire Maddie McCann sur le point d’être élucidée ? Les parents ne se font « pas d’illusions »

Au micro de la radio britannique LBC, Cressida Dick a affirmé lundi que « ça serait fantastique si les enquêteurs arrivaient à retrouver Madeleine McCann. » Cela fait 12 ans que Maddie, âgée de 3 ans au moment des faits, a disparu alors qu’elle était en vacances au Portugal avec sa famille.

« Nous sommes toujours en train de poursuivre l’enquête, du mieux que nous pouvons », a assuré la cheffe de la police britannique, affirmant qu’il y a encore plusieurs pistes en cours. « Mais dès lors, qu’il n’y aura plus de pistes possibles, cette enquête sera fermée définitivement ou temporairement », indique-t-elle.

Elle a refusé de commenter les récentes révélations concernant l’identification d’un nouveau suspect et évite de parler de percée décisive dans l’enquête.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Europe

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une