Accueil Opinions Chroniques

L’avenir du fascisme

La chronique de Vincent Engel.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 9 min

L’ambassadeur de Hongrie, S.E. Zoltan Nagy, a vigoureusement réagi sur mon site à ma dernière chronique, comme il l’avait déjà fait sur le site de la RTBF, pour protester contre les accusations de fascisation de son pays. C’est bien entendu normal de la part d’un diplomate défendant sa nation, et il l’a fait avec courtoisie, mettant en avant certains points positifs de son pays (

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Chroniques

Chronique Carta Academica: Romain Rolland était-il «poutiniste»?

Tous les samedis, « Le Soir » publie la chronique d’un ou plusieurs membres de Carta Academica. Cette semaine : l’homme de lettres, musicologue et internationaliste s’est fermement opposé au boycott des œuvres et des artistes allemands durant la Première Guerre mondiale. Son héritage spirituel ferait bien d’inspirer ceux qui, aujourd’hui, déprogramment les artistes russes.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs