Brumisateurs, distribution d’eau ou de crème solaire,...: les mesures des festivals contre la chaleur

Brumisateurs, distribution d’eau ou de crème solaire,...: les mesures des festivals contre la chaleur

Déshydratations, insolations, malaises. Ce n’est pas le travail qui manque pour les services de secours des festivals. Selon la Croix-Rouge, l’événement bruxellois Couleur Café − qui se tient ces vendredi, samedi et dimanche au parc d’Osseghem – « se solde en moyenne par 450 interventions et une petite dizaine d’évacuations vers les hôpitaux ». Aussi, les organisateurs sont sensibles aux fortes températures annoncées pour ce week-end et renforcent leurs dispositifs de sécurité.

De l’eau à profusion

« Cette année, nous prenons l’initiative de réduire le nombre de bouteilles plastiques utilisées sur le site des festivités », annonce Irène Rossi, la porte-parole de Couleur Café. Dans ce but, des gourdes sont offertes aux artistes et au staff. Quant aux festivaliers, ils sont autorisés à apporter leur bouteille plastifiée, à remplir dans l’un des cinq points d’eau potable du parc d’Osseghem. Par ailleurs, un ticket boisson vaudra, non pas un quart, mais un demi-litre d’eau en bouteille. Les organisateurs ont aussi prévu des brumisateurs fixes et mobiles.

Pour le Gent Jazz Festival – qui se déroule sur le Bijlokesite du 29 juin au 9 juillet – verres réutilisables et eau du robinet sont disponibles aux bars situés à gauche de la scène principale et à côté du Garden Stage. L’eau filtrée (plate ou gazeuse) coûtera la moitié d’un jazzton.

A l’instar de ses concurrents, le Heroes Spa tribute festival − du 28 au 30 juin − dispose de fontaines d’eau et autorise les bouteilles d’eau vides dans son enceinte. Au menu également : brumisateurs, au-delà de 28ºC, et arrosage du public. Même topo pour le festival de Rock de Werchter, du 27 au 30 juin, avec l’autorisation de gourdes vides, la distribution d’eau par les secouristes et plusieurs points de rafraîchissement avec de l’eau non potable.

Se protéger du soleil

« Nous savons tous que le jazz est en vogue, mais ce n’est évidemment pas une raison pour brûler, sécher ou fondre, ironise le Gent Jazz Festival. Assurez-vous donc de porter une protection solaire et nous fournissons à notre tour suffisamment d’endroits pour s’abriter du soleil ».

Couleur Café propose à son public du lait solaire à son stand d’information ainsi qu’un espace de relaxation, intitulé Namasté.

Idem à Werchter : une équipe sillonnera la plaine du festival pour distribuer de la crème solaire et deux espaces seront « climatisées » − The Barn et le KluB C. Bien que le parc de Sept Heures à Spa dispose de galeries couvertes devant la scène, des tentes et des parasols seront installés.

Secouristes en renfort

Quel que soit le lieu, les équipes de secours sont renforcées en cas de fortes chaleurs. Pour Couleur café, la Croix-rouge prévoit « 9 équipes d’intervention, un poste de soin de 150 m² avec des équipes médicales, 3 ambulances en stand-by, un véhicule d’intervention médicalisé et une équipe de garde de nuit ».

D’autre part, les organisateurs de Rock Werchter incitent « toutes les personnes présentes sur le site à veiller à ce que personne ne s’endorme en plein soleil et à réveiller absolument les éventuels dormeurs ».

Enfin, n’hésitez pas à consulter le site web et l’application de votre festival, les réseaux sociaux ou encore votre boîte mail : de précieuses informations météo et conseils pratiques pourraient s’y glisser !

► Le vrai ou faux: la Belgique connaît-elle des étés de plus en plus chauds?

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous