Accueil Culture Musiques

Local Natives Violet Street

Infectious-Caroline

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 1 min

Le groupe de Los Angeles nous revient avec un fort beau quatrième album qui renoue un peu avec leurs débuts en 2005. Le quintette californien a le chic pour offrir une pop hypercool, voire sautillante, mais avec des harmonies réellement passionnantes.

Les voix de Taylor Rice et Kelcey Ayer sont vraiment faites pour s’entendre. On adore aussi le soin apporté aux arrangements, comme les cordes de Sarah Neufeld sur Vogue . Shawn Everett, à la production et au mixage, a réellement rendu un travail d’orfèvre où chaque petite subtilité instrumentale est un réel bonheur.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Musiques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs