Accueil Monde France

Tirs devant la mosquée de Brest: pas un «attentat»

Jeudi, plusieurs coups de feu avaient été tirés devant la mosquée Sunna, située dans le nord-est de la ville, blessant deux personnes.

Temps de lecture: 2 min

Les éléments recueillis jusqu’à présent dans l’enquête sur les coups de feu tirés jeudi devant la mosquée Sunna de Brest, qui ont fait deux blessés, ne permettent pas de dire qu’il s’agit d’un «attentat», a affirmé vendredi le parquet de Brest.

>Coups de feu devant une mosquée en France: le tireur présumé retrouvé mort, deux blessés dont l’imam

«Les éléments recueillis à l’heure qu’il est ne permettent pas de considérer qu’il s’agit d’un attentat», a assuré le procureur de la République de Brest Jean-Philippe Récappé, soulignant par ailleurs que la section antiterroriste du parquet de Paris ne s’était pas saisie de l’affaire.

Jeudi vers 16h00, plusieurs coups de feu avaient été tirés devant la mosquée Sunna, située dans le nord-est de la ville, blessant deux personnes dont l’imam Rachid El Jay. Le tireur présumé a quant à lui été retrouvé mort d’une balle dans la tête, non loin de sa voiture, une Clio grise, à Guipavas, près de Brest. Il se serait suicidé.

Les faits se sont déroulés dans la cour de la mosquée. L’imam a été touché de quatre balles, mais ses jours ne sont pas en danger.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

4 Commentaires

Aussi en France

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une