Accueil Opinions Cartes blanches

«Plus de numérique à l’école? Commençons par donner le temps aux instituteurs de se former»

Au niveau de l’enseignement, l’intégration du numérique doit être pensée de façon transversale, plaident Dimitri Verboomen et Aron Wils

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Encore quatre jours et les élèves de primaire et de secondaire rangent leurs cartables pour ne les retrouver que le premier septembre. Eux, ont terminé leur année scolaire, mais pour les instituteurs, le temps est venu de prendre du recul par rapport à leurs pratiques d’enseignement et de se former. Pendant les vacances, de nombreux instituteurs primaires ou professeurs de secondaire suivent des cours pour se perfectionner dans le numérique. Parce qu’ils n’ont pas le temps de le faire pendant l’année scolaire. Pourtant des formations existent. Organisées par la Fédération Wallonie-Bruxelles, mais aussi par des associations et des entreprises qui proposent des formations plus pratiques. Le hic? Ces formations ne sont pas toujours reconnues par la Fédération Wallonie-Bruxelles ou les réseaux d’enseignement, alors qu’elles sont plébiscitées par les instituteurs. Alors, pourquoi ne pas les proposer en formation continue, pendant les heures de cours?

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Cartes blanches

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs