Thierry Neuville au rallye d’Ypres: «Ça va très vite ici avec la Hyundai WRC» (vidéo)

@News
@News

Vainqueurs en titre du plus grand rallye belge, Thierry Neuville et Nicolas Gilsoul prennent part cette année au rallye d’Ypres au volant de leur Hyundai i20 WRC avec laquelle ils brillent au sommet du championnat du monde.

« Nous sommes ici pour nos supporters qui n’ont pas l’occasion de nous suivre sur les manches du championnat du monde », se plaît à répéter Thierry Neuville qui, comme les autres membres de l’équipe coréenne, ne s’étend pas à outrance sur les essais qu’il effectue également en marge de cette épreuve. « On va essayer certaines choses, voire même valider certaines pièces, mais rien de bien spécial, car nous attendons la nouvelle homologation que nous étrennerons en Finlande, la semaine prochaine, à l’occasion des essais d’avant-course », dit l’actuel 3e du championnat des pilotes, derrière Tanak et Ogier.

« À la moindre erreur, on vole dehors ! »

Il n’empêche, dès mercredi lors des essais effectués en vue de cette épreuve, le pilote de Saint-Vith a pu se rendre compte combien sa voiture était performante par rapport à la version R5 au volant de laquelle il avait remporté l’épreuve l’an dernier. « Ça va très vite ici avec la Hyundai WRC », confirmait-il. « Avec Nicolas, on a notamment pu s’en rendre compte lors des freinages, notamment, mais aussi dans les courbes rapides. Il faudra quand même être prudent, car à la moindre erreur ici, on pourrait se laisser surprendre et voler dehors ! »

Gageons que les milliers de personnes qui ont envahi le Westhoek depuis vendredi midi en seraient les premiers déçus…

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
  • Belga

    Par DOMINIQUE DRICOT

    Rallye

    Quand François Duval a montré la voie à Thierry Neuville

  • La F1 fera bien un arrêt en Belgique, mais sans public.

    Par Thierry Wilmotte

    Formule 1

    La Formule 1 se relance en cassant les prix

  • BELGAIMAGE-151514837

    Par DOMINIQUE DRICOT

    Moteurs

    Du champagne et des larmes pour Jacky Ickx au GP de France en 1968

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous