Accueil Monde Union européenne

Nominations européennes: un sommet plombé par l’incertitude

Les 28 se retrouvent une nouvelle fois ce dimanche à Bruxelles pour s’entendre sur les nominations aux hauts postes de l’UE. Et les contacts entre ceux d’entre eux qui étaient à Osaka n’avaient pas permis de débloquer les choses.

Article réservé aux abonnés
Chef du service Monde Temps de lecture: 4 min

Les 28 chefs d’Etat ou de gouvernement se réunissent ce dimanche soir pour un nouveau sommet spécial consacré à la nomination des prochains hauts dirigeants des institutions de l’UE. Beaucoup d’espoirs reposaient d’ici là sur les rencontres qu’une poignée d’entre eux ainsi que le président du Conseil européen Donald Tusk allaient pouvoir tenir à Osaka, où ils participaient ces vendredi et samedi au sommet du G20. Outre Emmanuel Macron, Angela Merkel et Giuseppe Conte, membres à part entière du club des 20 dirigeants des plus grandes puissances de la planète, l’Espagnol Pedro Sanchez et le Néerlandais Mark Rutte participaient aussi à la rencontre, assurant une représentation aux trois principales familles politiques censées se partager les postes, à savoir le PPE (droite classique), les socialistes et les libéraux.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Union Européenne

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs