Accueil Société

Mafia: la ‘Ndrangheta importe et exploite des ouvriers en Belgique

Le parquet de Bologne enquête sur une filière d’importation d’ouvriers italiens en Belgique. Maçons et charpentiers étaient exploités et rackettés au profit d’un clan mafieux.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 3 min

Mardi 25 juin, les carabiniers italiens ont débarqué dans plusieurs pavillons de la région d’Emilie Romagne. Objet de l’opération Grimilde  : perquisitionner et arrêter plusieurs membres du clan Grande Aracri, une famille déjà condamnée par le passé pour son appartenance à la ‘Ndrangheta.

16 personnes ont été arrêtées dans le cadre d’une enquête sur toute une batterie d’activités illicites, dans des villes situées au sud du Pô : Piacenza, Parme ou encore Brescello. En tout, l’instruction du juge Alberto Ziroldi et du parquet de Bologne vise 76 personnes ; toutes présumées innocentes à ce stade, il convient de le rappeler.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Clodong André, samedi 29 juin 2019, 22:05

    C'est là qu'on voit que l'Union Européenne est un échec énorme.

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs