La Stib ouvre au public ses nouvelles navettes autonomes (vidéo)

La Stib ouvre au public ses nouvelles navettes autonomes (vidéo)
Dominique Duchesnes.

Ce vendredi 28 juin les promeneurs du parc Wolluwe ont pu emprunter les nouvelles navettes autonomes de la STIB. Ces véhicules électriques intitulés SAM-e et fabriqués par la société française EasyMile étaient en pré-test depuis le 7 juin. Lors de cette phase une des deux navettes a parcouru les allées du parc pour cartographier et enregistrer le parcours. Des accompagnateurs ont également été formés à reprendre les commandes manuelles à l’aide d’un boitier en cas de problème.

Après cette étape, les passagers peuvent désormais embarquer dans ces nouveaux outils de mobilité urbaine tous les après-midis du vendredi au dimanche jusqu’au 22 septembre. « Les tests seront ensuite de plus en plus poussés », explique la porte-parole de la STIB Françoise Ledune. Les navettes seront ensuite mises en conditions réelles de circulation routière sur le site de Solvay à Neder-over-Heembeek à l’automne prochain.

Effectuer le dernier kilomètre de son trajet

Pour l’heure, rien ne permet d’affirmer que les navettes autonomes viendront élargir le réseau de la STIB. Les tests permettront d’étudier le comportement des véhicules et de récolter l’avis des usages. Ces analyses détermineront ensuite un éventuel avenir pour SAM-e sur le réseau bruxellois. Ces outils autonomes pourraient s’avérer utiles pour effectuer les premiers ou derniers kilomètres d’un trajet urbain. « On peut imaginer arriver à un arrêt du réseau de transport en commun déjà existant et devoir encore se déplacer dans un campus universitaire ou hospitalier par exemple » précise Françoise Ledune quant à la vision de la STIB sur les navettes autonomes.

► Tous les détails sur la navette 100% électrique et autonome de la Stib sur Le Soir+

Sur le même sujet
Industrie du transport
 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Une touche d’humour dans la fin de campagne de Boris Johnson
: une vidéo parodiant le film «
Love actually
» et promettant, en pancartes «
détournées
», l’aboutissement du processus du Brexit.

    Les élections législatives au Royaume-Uni, un air de deuxième référendum Brexit

  2. Même s’ils ne le disent pas ouvertement, les deux informateurs privilégient l’arc-en-ciel élargi.

    Coalition fédérale: l’arc-en-ciel élargi au CD&V est en pole position

  3. CLIMATE CONFERENCE COP25 MADRID WEDNESDAY

    COP25: les Belges proches d’un accord sur un plan climat insuffisant

La chronique
  • Requiem pour M.

    Une femme blonde habillée de noir avec un collier de perles, embrasse le visage d’une jeune femme aux cheveux très courts, façon punk, allongée dans son cercueil. L’image est incroyable. Insoutenable pour certains, troublante pour d’autres. Très belle en fait, et forte, si forte. Cette photo, parue avec bien d’autres dans le New York Times en fin de semaine dernière est celle de Marieke Vervoort, athlète paralympique belge et multimédaillée. C’est Marieke qui est dans ce cercueil de bois, et c’est sa maman Odette qui l’embrasse, alors qu’elle vient juste de mourir. A sa demande. Par euthanasie.

    Cette photo d’une intimité absolue, les parents de Marieke l’ont découverte en même temps que les lecteurs du New York Times sur le site du journal, le jour de la publication d’un très long article qui raconte la mort désirée de l’athlète paraplégique, mais aussi des mois qui ont précédé cette fin de vie vécue comme une libération. Le dimanche, le journal américain a publié le récit complet dans un...

    Lire la suite

  • Le Green Deal européen: la politique, la vraie

    Il faut lire le « Green Deal » dans lequel la Commission propose de faire de l’Europe un continent « zéro carbone » en 2050. La Commission y fixe un nouvel objectif 2030 pour la réduction de nos émissions de gaz à effet de serre, identifie les secteurs dans lesquels elle veut agir. Elle annonce cinquante mesures, promet de déposer toutes ses propositions législatives dans les deux années à venir…

    ...

    Lire la suite