Accueil Sports Cyclisme Route

Sprinter, une espèce en voie de disparition en Belgique?

Depuis les retraites de Tom Steels et Tom Boonen, le peloton noir-jaune-rouge se cherche des spécialistes.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

«  Un championnat dépourvu de difficultés ? Ce sera pour un sprinter. » Une réflexion qui ne tient pas forcément la route à la lecture des palmarès et des verdicts du passé. « Le championnat de Belgique a toujours été une des courses les plus difficiles de l’année », juge Tom Steels. « Usante comme toutes les épreuves en circuit et longue, il faut demeurer alerte chaque mètre et chaque seconde. Au-delà de ses qualités, un sprinter doit encore se trouver… là dans la finale en ayant conservé suffisamment de jus. »

Génétique

Si le raccourci s’avère usurpé, il garde le mérite de s’interroger sur la valeur du sprint belge actuel. Les coureurs rapides ne manquent certes pas mais le contingent national ne recèle pas ou plus une pointure du top mondial capable de régler un sprint massif au plus haut niveau.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Route

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs