Accueil Météo

30 degrés relevés à Uccle ce samedi: la Belgique officiellement touchée par une vague de chaleur

La vague de chaleur est un épisode où les valeurs enregistrées au centre de référence d’Uccle atteignent au moins 25 degrés pendant cinq jours consécutifs, dont trois jours à au moins 30 degrés.

Temps de lecture: 2 min

Avec 30 degrés relevés à Uccle ce samedi, la Belgique a officiellement atteint l’appellation officielle de « vague de chaleur ». « La vague de chaleur, active depuis le 23 juin, perdurera jusqu’au 1er jour où la température maximum sera inférieure à 25 degrés, prévu ce lundi », a tweeté le météorologue de l’Institut Royal Météorologique, David Dehenauw.

Une vague de chaleur se définit par un épisode où les valeurs enregistrées au centre de référence d’Uccle atteignent au moins 25 degrés pendant cinq jours consécutifs, dont trois jours à au moins 30 degrés.

Deux vagues, de respectivement 15 et 10 jours, avaient été recensées en 2018. Le phénomène survient au moins une fois par an depuis 2015.

La séquence pourrait encore se poursuivre dimanche, puisque des maxima de 27 degrés sont attendus dans le centre du pays. Le ciel sera peu à partiellement nuageux. Le temps restera sec. Il fera plus frais à la côte avec des températures de l’ordre de 21 degrés, mais en Lorraine belge, le mercure atteindra encore des valeurs de 29 ou 30 degrés.

Les prévisions météo dans votre région

Cette vague de chaleur, d’une intensité exceptionnelle pour un mois de juin, touche une grande partie de l’Europe et a provoqué de nombreux incendies et cinq morts à ce stade en France, en Italie et en Espagne.

Samedi, l’alerte rouge -maximale- qui visait quatre départements du sud de la France a été rétrogradée et la région est revenue à « l’alerte orange », qui s’étend toujours aux quatre-cinquièmes du territoire français. Les très fortes chaleurs venues du Sahara remontent vers la moitié nord et Paris connaîtra samedi la journée la plus torride de la semaine, avec 38ºC attendus, prévient Météo-France.

Vendredi, pour la première fois depuis le début des relevés météo au XIXe siècle, Météo-France a enregistré 45,9ºC dans le département du Gard – un niveau comparable « à une journée d’août normale dans la Vallée de la Mort » en Californie a précisé ce service. Ces chaleurs extrêmes ont provoqué de nombreux incendies et départs de feu : une soixantaine ont été dénombrés qui ont ravagé plus de 600 ha et une dizaine de maisons et ont mobilisé 750 pompiers.

Week-end caniculaire : la France conseille aux voyageurs de reporter leur départ en vacances

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

10 Commentaires

Aussi en Météo

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko