WTA Eastbourne: Karolina Pliskova balaie Angelique Kerber à deux jours de Wimbledon (vidéos)

©Photonews
©Photonews

La Tchèque Karolina Pliskova, 3e joueuse mondiale, a remporté samedi le tournoi WTA Premier sur herbe d’Eastbourne, après sa victoire expéditive sur l’Allemande Angelique Kerber (5e), 6-1, 6-4, samedi.

À deux jours du début de Wimbledon lundi, Pliskova s’est imposée en 71 minutes face à la championne sortante du Grand Chelem britannique, remportant son deuxième titre à Eastbourne après celui de 2017.

Après ses victoires à Brisbane et Rome cette année, la Tchèque décroche un troisième titre en 2019 et un 14e trophée au total.

L’ancienne N.1 mondiale n’a pas traîné sur le gazon anglais. Menant déjà 4-0 après un quart d’heure, elle a remporté le premier set en 29 minutes (6-1).

Si l’Allemande, elle aussi ancienne N.1 mondiale, a retrouvé un peu son jeu dans la deuxième, ses quelques retours acérés et autres coups droits tranchants n’ont pas suffi (6-4). Elle s’incline en finale d’Eastbourne pour la troisième fois de sa carrière.

« Je me suis bien battu aujourd’hui », a apprécié la Tchèque, avant de remercier son entraîneur Conchita Martinez, promue à ses côtés à plein temps début mai.

« Je ne jouais pas vraiment bien à ce moment de l’année. C’était le moment de changer de coach. On a débuté par un titre ici, donc ça commence bien », a-t-elle réagi.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
  • Lors de sa dernière apparition en joueuse sur un court, en mai dernier lors du tournoi des légendes à Wimbledon.

    Par Eric Clovio

    ATP - WTA

    Tennis: le second «Kimback», dernier défi de Clijsters

  • Rafael Nadal est en avance d’environ trois ans sur les temps de passage de Roger Federer.

    Par Yves Simon

    Grands Chelems

    Rafael Nadal est parti pour égaler ou dépasser Roger Federer en 2020

  • Toujours touché au coude, Steve Darcis (35 ans) envisage le pire.

    Par Yves Simon

    Tennis

    Steve Darcis: «Je n’ai pas peur de la retraite...»

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. parlement (3)

    Les ex-députés fédéraux se ruent vers les indemnités de sortie

  2. NETHYS

    Nethys: après le grand déballage, des questions en suspens

  3. pluie_0

    Woody Allen au «Soir»: «Tant que je pourrai tourner, je le ferai partout où je peux»

La chronique
  • Réchauffement climatique: la faillite de la démocratie

    Avec les manifestations des jeunes pour le climat, au printemps, certains ont cru que la démocratie allait faire la preuve de son efficacité en matière environnementale. Après des décennies d’aveuglement, d’errance ou d’atermoiement, la priorité climatique, au moins, serait propulsée en tête de tous les agendas politiques, en particulier en Europe avec le scrutin du 26 mai.

    Un thème qui peine à s’imposer

    Les écologistes ont fait des percées remarquables dans certains pays, mais ils n’ont obtenu que 10 % des sièges au Parlement européen, comme si les citoyens ne se résolvaient pas à placer l’environnement en tête de leurs préoccupations malgré le matraquage médiatique sur la question du climat. Il est vrai que les Verts n’ont plus le monopole...

    Lire la suite

  • Nethys: le départ de Stéphane Moreau ne règle pas tout, loin de là

    Et voilà, c’est fait ! La Wallonie a la réponse à la question la plus souvent posée depuis trois ans : « Quand Stéphane Moreau va-t-il quitter la direction de la société liégeoise Nethys ? » Lundi, le président du conseil d’administration Pierre Meyers n’a pas tourné autour du pot : « Vous voulez savoir ? Eh bien on va vous le dire ! En termes crus, quand les opérations de privatisation seront accomplies, il ne sera plus là. On met fin à son contrat sans indemnité, sans parachute et sans...

    Lire la suite