Accueil Société

Le Japon reprend la chasse commerciale à la baleine

Du jamais vu depuis 1988 : les baleiniers nippons vont tuer des cétacés pour vendre leur viande. Alors que les consommateurs japonais en mangent de moins en moins. Les considérations électorales ne sont pas absentes.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

C’est un tournant. Ce lundi 1er juillet, le Japon reprend la chasse commerciale à la baleine. Il rejoint donc l’Islande et la Norvège, deux pays qui, eux aussi, tuent les cétacés pour vendre leur viande. S’agissant de l’archipel, c’est une première depuis 1988. Ces trente et une dernières années, en effet, l’archipel tuait quelque 300 cétacés par an mais uniquement à des fins alléguées de recherche scientifique. Dans les faits, cependant, beaucoup de baleines tuées par les pêcheurs nippons voyaient leur viande aboutir dans les boucheries. La reprise de la chasse commerciale des cétacés par le Japon peut donc être vue comme la fin d’une grande hypocrisie.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Ask Just, dimanche 30 juin 2019, 20:09

    "La chasse à la baleine est une tradition séculaire. C’est important de la transmettre aux prochaines générations". Ah bon, ils avaient déjà des harpons explosifs montés sur des navires-usines il y a des siècles? Les prochaines générations ont plutôt intérêt à réapprendre la pêche en barque à rames...

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs