Accueil Monde Union européenne

Lettre d’Europe: étrangers, mais pas tant que ça

Que vient faire Emmanuel Macron dans une question interne à l’Espagne ? De nos jours, si le président français n’est pas tout à fait espagnol, il n’est pas non plus tout à fait un étranger. Et c’est précisément le but de l’Europe.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 5 min

Construire demande toujours plus de temps et de patience que détruire. A une époque où la patience n’est plus considérée comme une vertu mais plutôt comme une faiblesse, les avantages de la construction et la fierté de voir se réaliser un projet mené sur le long terme attirent bien moins que les voix qui dénoncent – que cette dénonciation soit fondée ou non – et dont l’objectif est de réduire en miettes les progrès acquis à l’arraché et de se plonger dans un nouveau recommencement où, bien entendu, jamais ô grand jamais, on ne commettra soi-même les erreurs et les vices que l’on dénonce.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par VINCENT Patrick, lundi 1 juillet 2019, 11:56

    Bravo pour votre article. Je crois qu'il est temps , comme vous venez de le faire , de rappeler aux gens ce que nous apporte l'Europe !

Aussi en Union Européenne

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs